Formation vol à moteur
- Le BB (Brevet de Base)

Conditions

C'est une licence française.
Etre âgé de 15 ans. Effectuer au moins 6 heures avec instructeur (DC).
Effectuer 4 heures et 20 atterrissages, seul à bord.
Réussir un examen théorique et passer un test en vol.

Privilège

Voler seul dans un rayon de 30 km autour du terrain en dehors de zones contrôlées et en France.
Possibilités d'extensions sur un autre type d'appareil, d'un autre terrain, pour emporter des passagers.
Pour exercer les privilèges de sa licence, un pilote doit justifier d'une expérience récente et d'un certificat médical valide.

L'inscription BB

Se compose d'une cotisation, d'une assurance, et d'un forfait d'inscription.
Le BB est un brevet français qui peut être converti en un brevet européen, le LAPL (Light Aircraft Pilot Licence) moyennant 10h de formation complémentaires..

- Le brevet LAPL (Lignt Aircraft Pilot Licence)

Privilèges

C'est une licence européenne.
Elle devrait convenir à la plupart des pilotes d'avion légers puisqu'elle permet de voler sur des avions "ELA" de moins de 2 tonnes avec 3 passagers au maximum. Ne répondant pas au standard OACI elle est valable partout en Europe mais elle ne permet pas d'ajouter une qualification vol aux instrument "IFR".
Pour exercer les privilèges de sa licence, un pilote doit justifier d'une expérience récente et d'un certificat médical valide.

Formation

Il faut avoir 16 ans et justifier de 30h de vol en instruction dont 15 heures en DC, 6 heures en vol "solo" et 3 navigations "solo".
Un entrainement de dix heures suplémentaires en commandant de bord (CdB) sont nécessaires pour emmener des passagers.
Un examen théorique et un test pratique sanctionne la formation.

- Le PPL(A) (Private Pilot Licence Aircraft)

Privilèges

C'est une licence OACI.
La licence de pilote privé PPL (A) permet d'exercer, sans rémunération, les fonctions de pilote sur les avions pour lesquels le titulaire possède une qualification valide et qui n'est pas exploité à titre onéreux. Le pilote doit également posséder un certificat médical valide.
Le titulaire d'une licence PPL (A) peut voyager pratiquement partout en France et à l'étranger dans le respect de la réglementation en vigueur.
Pour exercer les privilèges de sa licence, un pilote doit justifier d'une expérience récente et d'un certificat médical valide.
Il peut emmener des passagers à titre gracieux, sous réserve d'avoir une expérience suffisante.

Formation

Elle doit impérativement être faite dans un organisme de formation agréé, ou déclaré comme par exemple un aéro-club.

Conditions à remplir

* Même s'il peut commencer sa formation avant, un élève pilote doit avoir 16 ans révolus et un certificat médical valide pour effectuer son premier vol seul à bord sous l'autorité de son instructeur.
* Pour se présenter aux épreuves de la licence PPL, un candidat doit avoir 17 ans révolus, un certificat médical valide et être présenté par son organisme de formation.

Il doit en outre avoir au minimum l'expérience suivante :

45 h de vol, dont au moins 25 h en double commande et, au moins, 10 h de vol en solo supervisées par son instructeur dont, au moins, 5 h de vol solo sur la campagne et, au moins, un vol solo comportant une navigation d'au moins 150 miles nautiques (280 km) avec 2 atterrissages complets intermédiaires.La formation comprend une initiation au vol sans visibilité (réalisation d'un virage de 180°). Sur les 45 h de vol exigés, 5h peuvent être faites avec un instructeur sur un entraîneur au vol ou un simulateur agréé.
* Pour obtenir l'aptitude au vol de nuit, le candidat doit, au minimum, effectuer 5 h de vol  de nuit, dont au moins 3 h de vol en double commande.

Examen théorique

L'examen théorique comporte 120 questions (à choix multiples) portant sur les chapitres classiques comme la réglementation, les principes du vol, la navigation, etc... Il faut obtenir 75% des points alloués pour être reçu à cet examen écrit.
L'examen théorique peut être passé en plusieurs fois mais étalé sur 12 mois maximum. Le candidat a alors 24 mois pour passer l'épreuve pratique et obtenir sa licence PPL.

Examen pratique

L'épreuve pratique d'aptitude sera conduite par un examinateur (FE pour " Flight Examiner ") habilité par l'Autorité. Le programme et des tolérances sont définies dans le FCL 1. L'épreuve pratique PPL est divisée (sur monomoteur) en 5 sections : si l'on échoue à une seule section, on peut la repasser dans les 6 mois. Un échec à plus d'une section impose de tout repasser.
Le candidat admis reçoit une attestation provisoire valable 2 mois dans l'attente de recevoir sa licence définitive.